En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Le projet d'établissement 2011 - 2013

D. Le contrat d'objectif 2011 2013

Par admin jmonnet, publié le samedi 19 novembre 2011 10:54 - Mis à jour le lundi 23 janvier 2012 13:04

Eléments du contrat d’objectifs mars 2010

I.                    Etat des lieux – Diagnostic

Situation de l'établissement au regard du Projet Annuel de Performance académique :
- Le collège Jean Monnet, qui a compté plus de 850 élèves, scolarise aujourd’hui environ 630 élèves  d’origine sociale plutôt favorisée. Cependant, la situation évolue, la proportion d’enfants d’origine sociale défavorisée au regard de l’école tend à s’accroître progressivement.
- Le collège jouit d’une image plutôt positive dans ce quartier d’Angers où les mouvements de population (aménagements ou déménagements) sont relativement importants.-   Depuis sa création à la fin des années 80, le collège accueille en partenariat avec l’institut Montéclair des enfants déficients visuels. Deux élèves handicapés moteur suivent leur scolarité au collège.
- L’équipe d’enseignants  est stable et dynamique, très  impliquée dans de nombreux projets culturels ou éducatifs en partenariat avec la vie scolaire et les personnels de santé et sociaux dans le cadre du CESC et divers partenaires extérieurs.
- Le collège propose des enseignements particuliers : bilangues,  judo et ateliers culturels.
- La mise en place de l’accompagnement éducatif a permis de proposer un accueil  le soir et d’aider certains élèves dans leur travail personnel. Des projets d’animations sont développés avec les structures socio éducatives locales.
- Construit en 1989, le collège  vient de rentrer en restructuration.
- Les résultats des élèves : un bilan contrasté.
    * un enseignement de qualité qui permet à de nombreux élèves d’accéder au lycée avec un bon   niveau scolaire.
    * En revanche, même si les taux de doublements en fin 6ème, 5ème et 4ème sont à la baisse, le taux d’accès 6ème- 3ème reste inférieur aux attendus académiques ou nationaux.

Points forts :
Le dynamisme de l’équipe enseignante, consciente des enjeux de l’établissement.
- L’attention des familles  au suivi de la scolarité de leurs enfants et des représentants des parents impliqués dans la vie de l’établissement.
- Le niveau d’enseignement et d’exigence permettant une bonne préparation à la classe de seconde générale.
-  La qualité du suivi individuel des élèves en contact avec les familles (professeurs principaux, CPE, personnels sociaux et de santé) et un accompagnement des élèves dans la construction de leur projet d’orientation (au niveau 3ème en particulier)
-  L’accueil des élèves déficients visuels dans le cadre d’un partenariat efficace avec l’institut Montéclair.
-  La richesse des propositions pour l’éducation à la santé et à la citoyenneté dans le cadre du CESC.
-  La Mise en place de l’évaluation du niveau A1, réflexions  sur le niveau B1
-  Les voyages et/ou échanges réguliers (Angleterre, Espagne, Allemagne, Italie).
-   L’important  effort budgétaire du collège pour la prise en charge des sorties ou animations pédagogiques et pour le financement de matériels informatiques multimédias

Points faibles :
- Un taux d’accès 6ème – 3ème en quatre ans inférieur aux attendus académiques et nationaux,
- Des résultats (DNB et orientation) très contrastés entre les filles et les garçons .en fin de troisième. Globalement, les garçons réussissent beaucoup moins bien que les filles au DNB et accèdent  beaucoup moins à la seconde générale et technologique.
- Une difficulté à évaluer en dehors de la référence « seconde générale ». Il est nécessaire de faire évoluer la culture d’évaluation de l’établissement, d’acquérir outils et savoir faire pour évaluer par compétence en référence au socle commun et pour utiliser cette évaluation dans le cadre d’une personnalisation des parcours.
- Pour les langues vivantes : un effectif d’Allemand relativement faible qui déséquilibre les effectifs des autres langues.
- Des difficultés de maintenance technique qui freinent le développement de l’usage des TICE (particulièrement pour  les langues vivantes).

II.                Objectif n°1 :

Indicateurs : taux d’accès 6ème/3ème en 4 ans et résultats au DNB
Programme d'a
ctions :
- Poursuite du travail de liaison entrepris avec les écoles primaires  et les lycées,
-  Mise en place d’une évaluation par compétence se référant au socle commun et développement d’une individualisation des parcours s’appuyant sur cette évaluation
- Réflexion sur le travail personnel de l’élève pour faire de cette attente implicite une compétence à acquérir.
- Mise en place de moments et de lieux de valorisation des travaux des élèves.
- Structuration du  parcours des métiers et des formations.

III.             Objectif n°2 :

Indicateurs : certification au niveau A2  en 5ème et au niveau B1 en 3ème (cadre européen de compétence)
Programme d'actions :

- Poursuite de  la réflexion avec les écoles primaires du secteur.

-Recherche d’un meilleur équilibre des effectifs entre les langues vivantes.

- Création de sections bi langues.
- Ouverture d’une section européenne en Espagnol.
- Mise en place d’un partenariat avec d’autres collèges européens.
-Organisation des échanges individuels avec l’Allemagne ou l’Angleterre en fin de quatrième.

 

 

Le projet d'établissement 2011 - 2013

A. les 7 axes du projet d'établissement

B. L'accueil des élèves déficients visuels

C. La section sportive scolaire

 

 

Pièces jointes
Aucune pièce jointe